Comportement - Introduction

Imprimer
Comportement

L’officine, espace prioritairement destiné à la dispensation du médicament, est et doit rester un lieu de contact, d’entretien et d’entrevue. Derrière la croix verte, chacun doit être assuré de rencontrer un interlocuteur qui saura l’écouter et le prendre en charge avec humanité et professionnalisme. Percevoir les attentes et y répondre avec pertinence et efficacité sont des nécessités qui s’imposent à tout professionnel de santé.

Il est important de concevoir que toute fréquentation dans une officine, quel que soit son motif, doit se concrétiser comme un moment d’échange parfaitement défini. Cela suppose qu’il soit systématiquement structuré et formalisé. Ce concept d’entretien pharmaceutique doit s’appliquer invariablement, quand bien même la demande semblerait anodine. Toute banalisation du dialogue serait contraire à la mission première du pharmacien qui est d’être au service de ses patients dans l’intérêt de leur santé.

MÉTHODE :

La prise en charge doit être organisée et structurée dans sa globalité. Plusieurs méthodes la permettent. Différentes actions identifiables composent successivement cet accompagnement : Accueillir, Collecter, Rechercher, Ordonner, Préconiser, Optimiser, Libeller, Entériner. Le respect de la démarche A.C.R.O.P.O.L.E. ainsi proposée permettra une approche complète et sécurisée, une prise en compte réfléchie et une réponse optimale aux attentes des requérants.

Cette méthode est en parfait accord, avec l’arrêté relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments dans les pharmacies d’officine, les pharmacies mutualistes et les pharmacies de secours minières, mentionnées à l’article L.5121-5 du code de la santé publique, publié au JO du 1 décembre 2016.