Responsabilités

Imprimer

L’équipe officinale est obligatoirement dirigée par le(s) titulaire(s) ou gérant(s) de l’officine. Le pharmacien diplômé, qu'il soit propriétaire de tout ou partie, gérant d’une structure minière ou mutualiste, voire gérant après décès, agit toujours en totale indépendance. Il s’entoure couramment de pharmaciens adjoints, de préparateurs diplômés et parfois d’étudiants en pharmacie régulièrement inscrits (à partir de la 3ème année d’étude). Chaque membre de cette équipe doit avoir conscience de l’étendue et des limites de sa responsabilité professionnelle.

responsabilite_102487550

Pharmacien titulaire ou gérant d’officine 

« L’exercice personnel auquel est tenu le pharmacien consiste pour celui-ci à exécuter lui- même les actes professionnels, ou à en surveiller attentivement l’exécution s’il ne les accomplit pas lui-même. »
(Art. R. 4235-13 du CSP)

Pharmacien adjoint

Il a les mêmes prérogatives d’exercice professionnel que le titulaire ou gérant d’officine qui « doit définir par écrit les attributions des pharmaciens qui l’assistent ou auxquels il donne délégation. »
(Art. R. 4235-14 du CSP)

Remplaçant d’un pharmacien

Il endosse ès qualités la responsabilité du diplômé qu’il remplace. 

Préparateur 

« Les préparateurs en pharmacie sont seuls autorisés à seconder le titulaire de l’officine et les pharmaciens qui l’assistent dans la préparation et la délivrance au public des médicaments destinés à la médecine humaine et à la médecine vétérinaire. Ils assument leurs tâches sous la responsabilité et le contrôle effectif d’un pharmacien. Leur responsabilité pénale demeure engagée. »
(Art. L. 4241-1 du CSP)

Étudiant en pharmacie

« Par dérogation à l’article L. 4241-1, les étudiants en pharmacie régulièrement inscrits en troisième année d’études dans une unité de formation et de recherche de sciences pharmaceutiques sont autorisés, dans un but de perfectionnement, à exécuter, en dehors des heures de travaux universitaires, les opérations mentionnées audit article sous réserve qu’ils aient effectué préalablement le stage officinal prévu par les dispositions en vigueur. »
(Art. L. 4241-10 du CSP)

Tous les pharmaciens, ainsi que les étudiants munis d’un certificat de remplacement doivent se conformer à l’arrêté relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments.
Ils doivent s’assurer que l’ensemble du personnel de l’officine y contribue.