Contrôles et dépistages

Imprimer

Comme le prévoit l’article L. 5125-1-1 du CSP, « les pharmaciens d’officine contribuent aux soins de premier recours », dont la définition est apportée par l’article L. 1411-11 du CSP comme comprenant notamment : « la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement et le suivi des patients ».

CONTEXTE

La personne se présente à l’officine pour bénéficier à sa demande d’une prise de mesure spécifique : glycémie, pression artérielle, débit expiratoire de pointe etc.

RÉPONSES À APPORTER

Le pharmacien accompagne cette démarche d’auto mesure en guidant la personne dans l’utilisation du matériel spécifique qu’il met à disposition. Il fournit toutes explications et démonstrations nécessaires. 

La prise en charge se fera dans des conditions de calme et de confidentialité. Quel que soit le résultat de la mesure, il ne devra en aucun cas faire l’objet d’une interprétation à visée diagnostique, mais servira à orienter si nécessaire vers le professionnel de santé adéquat.

MESURES SPÉCIFIQUES 

Toute prise de mesure s’effectue dans un espace dédié avec du matériel homologué en respectant les règles de protection, d’hygiène et d’élimination des déchets en vigueur.

La traçabilité de la mesure est assurée par la remise d’une fiche personnalisée et par un enregistrement informatique par tout moyen compatible avec les logiciels utilisés à l’officine.