Retour des médicaments non utilisés

Imprimer

cyclamed
CONTEXTE 

La personne se présente à l’officine pour déposer des médicaments non utilisés. Selon l’article L. 4211-2 du CSP : « Les officines de pharmacie et les officines à usage intérieur sont tenues de collecter gratuitement les médicaments à usage humain non utilisés apportés par les particuliers qui les détiennent. » 

RÉPONSES À APPORTER 

Le stockage doit se faire séparément à l’emplacement réglementairement prévu. « […] Toute distribution et toute mise à disposition des médicaments non utilisés sont interdites. Ces médicaments sont détruits dans des conditions sécurisées […] » (Art. L. 4211-2 du CSP)

MESURES SPÉCIFIQUES 

La mise à l’écart doit être immédiate afin d’éviter tout risque de confusion avec le circuit de dispensation. Un affichage au sein de l’officine rappelle la nécessité d’un tri régulier des médicaments au domicile. La nature des médicaments pouvant être collectés est également précisée. Dans le cas de retour de médicaments stupéfiants non utilisés, il convient de mettre en oeuvre la dénaturation/destruction, selon la procédure disponible sur le site Meddispar (www.meddispar.fr / substances vénéneuses / stupéfiants et assimilés).